Assemblée générale extraordinaire Humanis Retraite AGIRC – Mardi 15 décembre 2015

2015-12-15_HUMANIS-AGE-AGIRCCette assemblée est présidée par Olivier Mesnard, directeur de Humanis retraites, Denis Banizette, vice président MEDEF, Bernard Valette, Président CGC, Jean-Pierre Ménanteau, directeur général.

L’ordre du jour comporte [ddownload id= »412″ text= »deux résolutions »].

Modification des statuts

Le président présente [ddownload id= »414″ text= »les nouveautés »] et nous disposons des [ddownload id= »413″ text= »nouveaux statuts »]. Les deux principales conséquences sont :

  • L’assemblée générale est remplacée par un comité paritaire d’approbation des comptes, avec beaucoup moins de membres,
  • Les membres du conseil d’administration ne seront plus élus par les adhérents mais désignés par les organisations syndicales.

Les délégués CFTC expliquent pourquoi la CFTC a signé l’accord sur les retraites complémentaires.

Les statuts sont approuvés à la majorité, les 18 délégués CGT votent contre.

Pouvoir pour accomplir toute formalité

La résolution est approuvée à la majorité, les 18 délégués CGT s’abstiennent.

Situation de Humanis – Jean-Pierre Ménanteau

Humanis arrive au terme de sa construction avec depuis 2012 :

  • 22 fusions juridiques,
  • 19 convergences en retraites complémentaires
  • 20 convergences en santé et prévoyance,
  • la rationalisation de 450 bases de données,
  • une architecture de gouvernance rationalisée.

Les prochaines phases sont :

  1. Le redressement de la compétitivité. A fin 2015, Humanis devrait annoncer l’un des meilleurs ratios de solvabilité 2 du marché (l’emprunt de 250 M€ a permis de gagner 20 points de base) et un résultat bénéficiaire en croissance.
  2. Le développement.
  3. Penser autrement. Humanis a reçu à Malakoff le grand chef Raoni.