Comité de groupe – Mercredi 6 avril 2016

Présentation sur le projet de cession des titres de TGFL à Geodis

Présentation de la société TGFL – Thales Geodi Freight and Logistics

C’est une JV 50/50 avec Geodis, 69% du CA dans Thales et 31% du CA hors Thales.

Effectif TGFL : 86 salariés dont 5 CDD. 3 salariés en situation de handicap seront repositionnés dans le groupe.

Pour l’instant le nom doit rester TGFL.

Budget annuel actuel de 34 M€ : La direction estime qu’il est nécessaire d’évoluer car cette activité n’est pas suffisamment optimisée. Pour TGFL l’organisation actuelle ne permet pas d’assurer la profitabilité et la croissance nécessaire. Dans un contexte de forte pression du marché, Thales propose à Geodis de reprendre cette société.

Avantage d’une reprise par Geodis :

  • Regroupement du volume financier et des flux financiers.
  • Optimisation des coûts.
  • Une meilleure visibilité opérationnelle de la supply chain.
  • Geodis bénéficie d’une grande expérience en termes d’intégration de personnels. Actuellement 30% du personnel est issu de reprises de sociétés.

La CFTC fait une déclaration sur cette reprise.

 Présentation de la GBU GTS

Présentation des domaines d’activités.

Ferroviaire Signalétique – 692 M€

Métro – 258 M€

60 lignes de métro dans les 30 plus grandes villes du monde ont été équipé par Thales GTS. 3 milliards passagers par an utilisent les systèmes Thales.

Supervision & Communication – 259 M€

Autres (revenu de location de système achat de ticket) – 221 M€

Le marché des transports est en pleine croissance avec de nombreuses opportunités de croissance dans les pays émergents.

Par contre GTS a des difficultés à tenir ses délais.

50% du CA est de la maintenance de systèmes existants. Environ 8000  salariés fin 2015.

GTS a des problématiques pour trouver des compétences d’expertise en ingénierie système surtout au Canada.

GTS a connu une véritable crise de croissance ces dernières années.

GTS a une problématique récurrente de profitabilité, les enjeux court terme sont d’être plus compétitif sur l’ensemble de ses affaires.

Désignation des administrateurs salariés

Maintiens des représentants salariés dans les CA lors des dernières élections.

Le mode de désignation passe par les  deux organisations syndicales ayant obtenu le meilleur résultat consolidé aux élections à la date de désignation.

Un administrateur d’une société ne peut pas détenir un autre mandat (élu CE, délégué syndical…).

Siège vacant (pour cause de décès, démission, révocation…) pourvu dans les mêmes conditions que celles de la désignation.

Pour Thales SA, le renouvellement des administrateurs doit se faire pour le 9 décembre 2016.

Pas de modification dans les durées du mandat.

La CGT demande le maintien des élections au CA afin de garder un lien démocratique social.

La CFDT et la CGC ne veulent pas s’exprimer sur ce point.

FO et Supper soutiennent la demande d’une élection des administrateurs salariés.

La CFTC déclare que c’est un recul démocratique social pour les salariés..

4 commentaires à propos de “Comité de groupe – Mercredi 6 avril 2016”

  1. Pour la GBU GTS, quel est la position, et l’environnement au niveau des charges et de la profitabilité pour la société TCS vs la société canadienne

  2. Pour les administrateurs salariés, en dehors du recul « démocratique », quel est la positon de la CFTC :pour le maintien des élections permettant d’aller à la rencontre des salarié, ou abstention sur ce projet.
    La position écrite est ambiguë, et manque de clarté.