Négociation sur le projet d’accord Groupe sur l’évolution de la croissance et l’emploi – Mardi 19 avril 2016

Cette seconde réunion était présidée par David Tournadre DRH Thales.

Cette réunion a principalement porté sur le bilan et les prévisions des recrutements sur 6 ans.

Depuis 2013 et jusqu’à fin 2015

Thales a recruté 4655 salariés dont environ ¼ de femmes. 72% de ces salariés sont des ingénieurs ou cadres.

Thales a recruté principalement des personnes expérimentées (38% pour la tranche d’âge 30-45 ans) puis des jeunes de moins de 26 ans (27%) puis des moins jeunes (22% pour la tranche d’âge 26-29 ans).

Thales a dénombré  2676 mobilités géographiques dont environ ¼ de femmes. 86% de ces salariés sont des ingénieurs ou cadres.

Ces mobilités concernent principalement des personnes expérimentées (48% pour la tranche d’âge 30-45 ans) puis des moins jeunes (28% pour la tranche d’âge 46-54 ans) puis des seniors (15% pour les plus de 54 ans).

Thales a recruté 4882 alternants. 65% de ces alternants ont un BAC+5 et 20% un BAC+2. 14% des embauches de jeunes de moins de 26 ans sont des ex- alternants.

(Rappel : Le rapport social 2015 de Thales indique 62 194 salariés dont 33 455 en France, en légère augmentation / 2014)

Pour les années 2016 à 2018

Thales recrutera 5500 salariés dont environ 1/3 de femmes. 74% de ces salariés seront des ingénieurs ou cadres.

Thales recrutera principalement des personnes expérimentées (45% pour la tranche d’âge 30-45 ans) puis des moins jeunes (31% pour la tranche d’âge 26-29 ans). 17% des embauches de jeunes de moins de 26 ans seront des ex- alternants.

Autres points abordés

Maintien à l’identique du temps partiel senior.

En cas de rachat de trimestres pour un départ à la retraite dans les 12 mois Thales s’engage a donné au minimum 2 000 € par trimestre racheté et au maximum 36 000 €.

Pour la pénibilité Thales, le temps de repos devient temps de compensation dans les mêmes conditions qu’avant.

Mise en place d’un CET – Compte Epargne Temps – Groupe abondé.

Mise en place d’un intéressement Groupe avec un calcul plus favorable qu’actuellement (afin d’éviter le pb lié à DCNS l’an dernier) avec en contrepartie une augmentation du plafond Participation + Intéressement de 4% à 5% pour l’instant.

Mise en place du don de jours de repos à un salarié ayant un enfant gravement malade.

Généralisation de la subrogation (maintien du salaire pendant un arrêt de travail, Thales se faisant ensuite remboursé par la CPAM).

Prochaine réunion le 2 mai.